Vive la danse !

couv-vive-la-danse

NOUVEAUTÉ

Décollez avec cet album absolument délirant ! Ici, il est question d’un petit garçon, Hector, très remuant enfin beaucoup trop au goût de ses parents… qui se passionne pour la danse. Oui, dans les cours de madame Ivanova, il peut tourner, sauter et bien d’autres choses encore ! Contrairement à ses parents, il n’a pas peur du regard des autres et danse partout, tout le temps.

Les enfants sont immédiatement sous le charme de ce livre autant les filles (la grande thématique chérie de la danse) que les garçons (Hector, libre et bondissant, est un personnage très attachant). Et inversement… De plus, l’humour met vite tout le monde d’accord. Même pour les adultes qui ont à lire ce livre ! Au-delà de l’histoire, il y a une volonté de combattre les stéréotypes et les clichés: oui, un petit garçon peut faire de la danse et oui, ses parents peuvent bien le vivre… C’est très rafraîchissant de voir ce petit rouquin sautillant au milieu des petites filles en tutu et chignon tiré à quatre épingles.

vive-la-danse-p6-7

vive-la-danse-p8-9

© D. Lévy et M. Le Huche pour Sarbacane

Mais, seulement voilà, les idées reçues ont la peau dure et les parents d’Hector finissent par lui interdire les cours de danse par peur du qu’en-dira-t-on. Hector ne se démonte pas et lors de son « dernier » cours, il offre une véritable apothéose à ses parents, madame Ivanova et les petites danseuses. Refusant que ses parents lui gâchent son envie de danser, il prend de la hauteur… Oui, il s’envole ! « Pendant le cours, Hector danse comme d’habitude. Mais son cœur bat plus fort. Il prend son élan, court, saute et là, incroyable !!! … au lieu de retomber, Hector reste suspendu dans les airs, à quatre mètres au-dessus du sol, souriant, aussi léger qu’une plume. »

Le clou du spectacle fait sourire la prof de danse, les parents sont furieux et exigent le retour d’Hector sur le plancher, et donc à la réalité. Mais si les rêves du fils ramenaient un peu de gaieté dans cette famille ? Je ne vous dévoile rien du grand final mais il va planer un vent de folie douce pour chacun, même pour Pistache, le chien de la famille…

Le côté noir/blanc/gris/bleu apporte une touche élégante à l’album sans pour autant le rendre tristounet ou trop graphique pour les enfants… Grâce au talent de Magali Le Huche, la légèreté tutoie le bon goût et les illustrations de l’album sont absolument magnifiques. Quant au texte de Didier Lévy, il est (comme d’habitude) bien senti, habile et nous emmène loin, enfin plus haut que les discours habituels à propos de la danse. Tout en finesse, l’auteur fait passer des messages importants sur le regard que l’on peut porter sur les autres, même au sein de sa famille, de son couple.

Vive la danse ! est un album qui sent bon la liberté et on en redemande… Et bien, dansez maintenant !

***

Maison d’édition: Sarbacane

Année de parution: 2016

Prix: 14,90 euros

Une réflexion sur “Vive la danse !

  1. Comme ça a l’air bien! Ici on a tenté l’aventure de la danse classique, mais l’overdose de rose a fini par avoir raison des velléités de mon jeune danseur. Il est passé au hip hop! On va voir avec le plus jeune ce que ça donne 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s