La Vie d’une Reine

couv laviedunereine

La Vie d’une Reine est un ouvrage qui se situe entre l’album, le documentaire et le livre d’art. Mettons-nous au ras du sol et partons même sous terre à la rencontre des fourmis afin de mieux comprendre l’organisation incroyable qui règne dans une fourmilière. On sait depuis longtemps que les fourmis sont un sujet d’étude et de fascination pour un grand nombre de personnes. Ce livre est donc l’occasion de les présenter aux enfants qui n’imaginent peut-être pas tout ce qui peut se cacher derrière de si petits insectes…

Pour la petite histoire, l’auteur et illustratrice Colette Portal a d’abord présenté son travail sur les fourmis dans le magazine « Marie-Claire » en 1960 et La Vie d’une Reine a été publié en Allemagne en 1962; ensuite en 1964 chez Hatier. Aujourd’hui, il resurgit avec une nouvelle édition quelque peu rajeunie pour notre plus grand plaisir. C’est un livre intemporel et magnifique à faire découvrir aux petits et grands enfants…

Ici, il est question de suivre le parcours d’une fourmi avant, pendant et après son règne. Cet axe permet de voir à quel point la Reine des fourmis est à l’origine de cette micro-société et comment tout, absolument tout, s’organise autour d’elle. Notre reine est une fourmi bleue et le livre s’ouvre sur le vol nuptial avec le choix du mâle, le Roi élu, qui la féconde pour la première et la dernière fois. Ensuite, ce dernier meurt… Voici la description de leur union: « Plus petit que la Reine, le mâle s’agrippe sur le dos de celle-ci. Et comme toutes les histoires d’amour, l’union commence par un baiser. Ainsi accouplés, ils s’éloignent de la petite nuée. Puis, la Reine, pleine des promesses de l’avenir, revient sur le sol. Elle se sépare du mâle devenu encombrant et inutile. » Les mâles sont vraiment mis à mal chez les fourmis mais ils sont contraints d’accepter leur fonction uniquement reproductrice et leur destin tragique. Il en va de la survie de l’espèce… sans négliger tout de même la fierté d’avoir été l’élu.

Après avoir creusé un trou (qui deviendra la première chambre de la fourmilière), la Reine arrache ses ailes, se repose et débute la ponte de ses œufs (comme vous pouvez le voir sur l’illustration ci-dessous). Colette Portal a su mettre beaucoup d’humanité dans ce quotidien animalier et c’est précisément ce qui fait de ce livre documentaire un véritable album avec des personnages auxquels les enfants peuvent s’attacher. L’auteur le dit elle-même: « De cette histoire du monde animal où la tendresse ne semble pas apparente, j’en fis une histoire humaine, où les rites les plus ordinaires ressemblent à ceux des humains. »

extrait laviedunereine 3

extrait laviedunereine 2

extrait laviedunereine 1

© Colette Portal pour les éditions Michel Lagarde

Et puis, un jour, les petits œufs sont devenus des ouvrières capables de nourrir et de s’occuper de leur Reine (toute l’évolution est très bien expliquée de manière synthétique). Cette dernière n’a plus qu’un seul devoir: pondre et faire prospérer la colonie. La cité se met doucement en place avec une organisation quasi militaire, mais somme toute naturelle pour les ouvrières de plus en plus fortes et de plus en plus nombreuses. Les chantiers s’enchaînent et la petite cité devient royaume. Ouvrières architectes, ouvrières ménagères, ouvrières nourricières, ouvrières allant à la chasse, ouvrières agricultrices et les ouvrières travailleuses; chacune a une fonction bien précise.

Jusque-là, le livre remplit son rôle informatif en donnant une excellente bonne base de connaissances des fourmis aux enfants… Mais, le livre La Vie d’une Reine apprendra aussi des choses aux plus grands: saviez-vous que les fourmis sont expertes en culture de champignons ? Qu’il existe des fourmis pot-de-miel ? Qu’elles recherchent un précieux nectar fabriqué par les pucerons bleus ? Qu’elles peuvent vivre sans tête pendant plusieurs jours ? J’apprécie le parti pris plutôt classique du début du livre puis au fur et à mesure de la lecture, on bascule dans l’inédit, le déraisonnable et l’histoire devient un vrai feuilleton à rebondissements ! Cette histoire est remarquablement portée par des illustrations qui sont à tomber à la renverse. La délicatesse du trait de Colette Portal sublime les fourmis et elle parvient à renforcer la beauté naturelle de ces insectes frêles et graciles. Quelle élégance, quelle mesure et quel travail dans les détails !

C’est drôle parce qu’on dirait que le monde des fourmis possède les éléments d’une bonne histoire pour enfants: les notions de roi et reine, les galeries souterraines, l’importance du groupe, les provisions à faire, la guerre, etc. Bref, cet univers leur parle et grâce à son style vif, Colette Portal va droit au but sans fioritures. Avec des phrases simples et courtes mais souvent teintées de poésie, Colette Portal nous dit tout ce qu’il y a à savoir sur les fourmis. Je termine avec ses propres mots qui font une parfaite conclusion: « Dans le monde du tout petit peut vivre un royaume… »

Bonus

À la fondation Folon (qui est partie prenante dans la réédition de ce livre) se tient une exposition sur le travail de Colette Portal. Retrouvez toutes les informations ICI.

portal-page-accueil

***

Maison d’édition: éditions Michel Lagarde

Année de publication: 1964 (Hatier) puis réédition en 2016

Prix: 16 euros

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s