Je suis la méduse

JesuislameduseCOUV2-1-1024x725

NOUVEAUTÉ

Amateurs de beaux livres atypiques, ce livre est fait pour vous !

Un grand format pour mettre en valeur les superbes illustrations d’Alexandra Huard faisant une large place au fluo et un texte intelligent, sensible et singulier de la prolifique Béatrice Fontanel. Je suis la méduse donne la parole à cet étrange animal aussi fascinant que terrifiant: « Je vogue, je flotte, m’évase et dérive, évitant de m’envaser. Je ricoche et j’effiloche mes froufrous au fil des flots. […] Je gonfle ma cloche, puis la rétracte. C’est ainsi que se meuvent les méduses. J’ébouriffe de temps en temps ma traîne de dentelles. »

Oui, la jeune méduse nous raconte ses premiers pas: ses danses sous-marine et les gros baisers brûlants qu’elle fait discrètement aux nageurs… Ce récit désarmant de sincérité prend le contre-pied en nous livrant les états d’âme de mademoiselle Méduse: « Comment voulez-vous avoir la moindre idée quand vous êtes composée de quatre-vingt-dix-huit pour cent d’eau. De toute manière, je n’ai pas de cerveau. Ni de cœur. »

JesuislameduseDP1-1024x731

JesuislameduseDP2-1024x731

JesuislameduseDP3-1024x731

JesuislameduseDP4-1024x731

© B. Fontanel et A. Huard pour les Fourmis rouges

Un jour, la méduse heurte une petite fille qui se baigne. Mais, sans raison ni sentiments, comment comprendre qu’elle peut blesser ? L’enfant pleure et notre ondulée est plus désolée que jamais: « Ne pleure pas, petite fille ! Ne pleure pas ! Je ne l’ai pas fait exprès. Mais je ne peux pas m’en empêcher. Je ne suis qu’une méduse rose, une guimauve marine, marshmallow des mers, champignon de gélatine. »

Pour la punir de sa piqûre, le père de la petite fille sort la méduse de l’eau et l’abandonne sur le sable. Malgré la peur et la douleur, c’est sa petite victime qui va remettre la jeune méduse à la mer ! Elle a compris son désarroi: « Que j’ai chaud ! Le temps passe et je me dessèche. Un crabe minuscule me monte dessus. Ça me chatouille. Puis il glisse, tombe sur le sable et disparaît derrière un galet. Si j’avais des yeux, je crois bien que je pleurerais. Je le vois, je le sens, la marée descend. La mer s’éloigne de moi. Adieu ma vie, mon berceau d’océan, mes draps d’écume… » La méduse, tout à sa joie de retrouver son élément, nage et nage encore vers le grand large. C’est l’occasion de rencontrer beaucoup d’autres animaux marins et, malheureusement aussi, des bouteilles en plastique et autres détritus.

« Et puis le temps a passé. Je ne sais pas combien exactement, car il n’y a pas d’horloge au fond des mers. » Une fois adulte, la méduse retrouvera l’enfant devenue jeune fille nageant en combinaison de plongée et la reconnaîtra grâce à la cicatrice laissée sur son poignet par la piqûre. Sans yeux, on ne sait pas comment elle fait mais c’est la force des livres pour enfants, tout est possible ! Bref… Ces retrouvailles sont l’occasion pour la méduse de se faire « pardonner » et de remercier la jeune fille en lui offrant une magnifique danse sous-marine rien que pour elle: « Sans me lasser, j’ai continué de valser et de gonfler mon tutu de gelée. » Et il y a même une petite surprise qui sublime ce grand final ! Je vous laisse la surprise…

Entre documentaire et fiction, Béatrice Fontanel nous offre un conte écologique et poétique écrit dans une langue de grande qualité. Pour ce très beau texte, il fallait des illustrations à la hauteur et le talent graphique d’Alexandra Huard. De la grâce, de la minutie et une énergie qui apportent une vraie lumière à l’héroïne peu commune de cet album. Je suis la méduse est un très beau livre pour enfants que les adultes seront aussi fiers de mettre dans leur bibliothèque…

BONUS

Un petit dessin animé de présentation de l’album Je suis une méduse (réalisé par Alexandra Huard et Julien Thomas):

Et je vous recommande aussi la visite du site Internet très fourni de l’illustratrice, Alexandra Huard.

***

Maison d’édition: Les Fourmis rouges

Année de publication: 2016

Prix: 17,90 euros

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s