Cher Bill

12675024_795107863927380_1508119267_o

Cher Bill est un album que j’aime beaucoup et c’est mon livre préféré d’Alexandra Pichard, une auteur illustratrice absolument géniale. C’est l’histoire de Bill (un poulpe) et Oscar (une fourmi), deux animaux très différents qui apprennent à se connaître via un échange de lettres organisé par l’école et qui finissent par devenir de grands amis. Alexandra Pichard a eu l’intelligence de choisir des personnages diamétralement opposés ce qui permet la confrontation de deux mondes avec toutes les richesses qu’ils comportent. L’un est minuscule et vit sur la terre alors que l’autre est imposant et ne peut survivre que dans la mer. La différence et la complémentarité sont des sources inépuisables de travail pour un livre destiné aux enfants: la taille, le milieu naturel, les habitudes de vie, etc.

Je vais essayer de me retenir et de ne pas être que dans la béate admiration, car j’aime absolument TOUT dans cet album: le choix des prénoms des personnages, l’organisation du livre avec l’alternance des lettres et le parcours du courrier ainsi que le contenu de la correspondance, sans oublier les magnifiques illustrations… Alexandra Pichard a un style épuré, très graphique, résolument moderne et sait laisser une vraie place au blanc dans ses doubles-pages. Néanmoins, je précise que tous ces qualificatifs ne font pas de Cher Bill un album froid. Au contraire, le tout est très chaleureux et… beau, il n’y a pas d’autre mot !

Cher Bill 1

Cher Bill 2

Cher Bill 3

Cher Bill 4

© Alexandra Pichard pour Gallimard Jeunesse

Leur correspondance s’étale du mois de septembre au mois de juin, soit une année scolaire, et tous les grands événements qui ponctuent l’année sont abordés comme le changement de saison, Noël, mardi gras pour marquer le rythme du récit et faire tenir les enfants jusqu’à la surprise finale ! Au fil des mois, Bill et Oscar (qui mènent une vie similaire à celle des petits garçons) se racontent des anecdotes sur leur vie de famille ou l’école. Il n’y a que des préoccupations enfantines et c’est une des raisons du succès de ce livre… Oui, nous avons vraiment l’impression que deux écoliers se racontent leur petite vie et on ne sent absolument pas la présence d’une adulte derrière tout ça (sauf pour l’humour peut-être et c’est tant mieux, on rit beaucoup à la lecture de cet album).

Nos deux personnages se parlent de pâte à modeler, de sport, de leurs animaux de compagnie, de musique, de lecture mais aussi de petites choses à la fois charmantes et insignifiantes. Par exemple, j’ai apprécié que la télévision et les jeux vidéo (souvent diabolisés ou absents des livres pour enfants) soient présents dans cette histoire car la plupart (tous ?) des petits garçons (enfants) les aiment ! Et c’est comme pour tout, il y a du bon et du mauvais. Bref, je passe… mais c’est vraiment drôle de lire dans un album de grande qualité: « Je peux enfin me consacrer à ma première passion: la télé. » (Bill)

J’ai aussi aimé l’idée que des créatures différentes destinées à ne jamais se rencontrer soient en lien grâce à l’école. Un endroit où tous les enfants vont (ou doivent aller en tout cas) et qui permet des rencontres particulières. On a tous en tête des correspondances avec des écoliers ou collégiens d’autres pays avec échange de photos, etc. Ce genre d »initiative propose une ouverture sur le monde dont les enfants sont généralement friands. « Tiens, j’ai reçu une lettre de ma corres ! » Cher Bill permet aussi aux enfants de se familiariser avec les règles d’écriture d’une lettre (la date, les formules particulières, la signature) et plus généralement le genre épistolaire avec tous ses codes (chaque lettre reprend généralement des éléments de la précédente tout en y incluant de nouvelles choses). Une véritable histoire peut se mettre en place avec des lettres comme support. Pour les plus jeunes, c’est une façon d’aborder le circuit du courrier et le métier de facteur (qui émerveille souvent les enfants).

Je conseille cet album pour tous les enfants à partir de 3/4 ans. Et les jeunes lecteurs autonomes (7/8 ans) sont fiers de pouvoir lire un album tout seuls grâce à l’écriture manuscrite et le texte assez court de chaque lettre. Et vous, les parents ou autres adultes qui lisez des histoires, vous ne vous ennuierez pas un seul instant ! Et mieux encore, vous allez (vous aussi) aimer ce livre et vouloir le relire…

Bonus

logo_incos

incos 2

Cher Bill figure dans la sélection CE1 pour le Prix des Incorruptibles 2016 (celle que nous avons à la maison pour Nils qui vient d’avoir 8 ans). Si vous ne connaissez pas les Incos, c’est un prix de littérature jeunesse décerné par des jeunes lecteurs: à suivre en classe ou en famille. De septembre (le moment où vous recevez une sélection de cinq livres de qualité provenant de petites ou grandes maisons d’édition) jusqu’au vote au mois de mai en passant par le concours d’illustrations, le Prix des Incorruptibles propose aux enfants des activités en lien avec les livres sélectionnés. C’est une super initiative que je vous encourage à découvrir… Tout est très bien expliqué sur leur site Internet alors pour plus d’informations: http://www.lesincos.com/

Votez pour Alexandra Pichard et son Cher Bill !

***

Maison d’édition: Gallimard Jeunesse Giboulées

Année de parution: 2014

Prix: 14,50 euros

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s