La journée de Nip & Nimp

Couv Nip & Nimp

NOUVEAUTÉ

Nip et Nimp sont voisins, se ressemblent comme des frères jumeaux et font presque tout pareil… Pour résumer, Nip fait les choses comme il faut tandis que Nimp fait tout de travers. Oui, Nimp fait NIMPorte quoi et c’est trop drôle ! Le principe du livre est très simple: sur vingt doubles-pages, on assiste à leur journée et par un jeu de miroir, Nip est sur la page de gauche (avec le pull vert) et Nimp (avec le pull jaune) à droite. Par exemple, quand Nip passe l’aspirateur dans son salon, Nimp passe la tondeuse (dans le salon aussi) ou encore, au moment de se coucher, « Nip cherche son doudou » parallèlement à son voisin: « Nimp cherche le sommeil. » Tous les deux sont à genoux et soulèvent leur couverture pour regarder sous le lit… Bref, on rit de la bêtise de Nimp qui n’est pas très malin ou complètement fou !

Quant au livre, il est très malin ET complètement fou. Il possède deux grandes qualités: son humour et sa force graphique. Les illustrations sont irrésistibles avec leurs couleurs basiques, franches et tranchées qui se détachent des pages blanches. L’esthétique ronde et simple séduit les plus jeunes et l’aspect « jeu vidéo » attire les enfants plus grands… Nip et Nimp ont un petit côté Mario Bros et son acolyte Luigi, vous ne trouvez pas ? Selon moi, La journée de Nip & Nimp est tout d’abord un livre d’images tellement les illustrations sont fortes et pourraient uniquement suffire à la compréhension de l’histoire. Le trait est forcé, les situations sont caricaturales et cette exagération plaît beaucoup aux enfants.

N & N 1

© Lionel Serre pour Les fourmis rouges

Du lever au coucher, Nip et Nimp effectuent tous les gestes quotidiens et c’est le décalage permanent entre Nip et Nimp qui crée un comique de situation (accessible même aux plus petits). Et le texte qui accompagne les illustrations est si drôle et percutant qu’il apparaît comme la cerise sur le gâteau ! Sous des aspects simplistes, il y a un vrai travail d’écriture au niveau du rythme, des sonorités et du contraste des figures. Lionel Serre (auteur et illustrateur) a poussé le principe d’opposition à son paroxysme et l’on sait à quel point les enfants aiment les livres sur les contraires. Nip montre le vrai sens du mot et Nimp s’en amuse. En bons clients de l’absurde, les enfants se régalent des jeux autour des mots/expressions et les verbes d’action polysémiques permettent différents scénarios. « Nip casse des noix / Nimp casse les pieds » ou encore les différents éléments qui peuvent être plantés/lavés comme dans les illustrations ci-dessous:

 

N & N 2

 

N & N 3

© Lionel Serre pour Les fourmis rouges

Avec une esthétique influencée par Keith Haring ou encore les Playmobil, Lionel Serre nous offre des images fixes mettant en scène des personnages loufoques semblant tout droit sortis de notices de sécurité d’avion. Il y a un côté bien/pas bien mis en lumière par la folie de Nimp. Lionel Serre s’est inspiré d’imagiers traditionnels assez basiques en mettant l’accent sur des illustrations simples et ludiques plutôt que la recherche de la perfection à tout prix. Chaque page est un plan de face et les contours très épais permettent une compréhension immédiate pour les enfants. Voici ce que l’auteur illustrateur nous dit de son travail: « Pour ce qui est de la technique d’illustration, il s’agit de dessin vectoriel sur Illustrator. Je ne fais pas de croquis préparatoires. Le dessin vectoriel permet de modifier le tracé directement. J’ai l’habitude des couleurs très basiques (rouge, vert, bleu et jaune primaires) et j’utilise un contour très épais qui m’oblige à un dessin assez « grossier » avec lequel je ne peux pas trop rentrer dans les détails. J’aime le fait de dessiner gros, je trouve qu’on se rapproche plus du symbole que de la réalité et je trouve cela plus évocateur que le dessin réaliste. »

Dans la même veine que l’album Panique au village des crottes de nez (ma chronique est ICI) publié aussi par Les fourmis rouges, je peux vous affirmer que vos enfants vont adorer ce livre (les miens en sont dingues). Alors, avis aux amateurs de livres un peu décalés et rentrez dans l’univers de Nip & Nimp (alias courgette et citron: surnoms – hilarants ! – donnés par ma fille) sans attendre !

Bonus

Voici quelques photos de la fête de lancement du livre dans les locaux (réaménagés pour l’occasion) des éditions Les fourmis rouges. Vous pouvez y voir un Nip et un Nimp plus vrais que nature et des superbes produits dérivés home made. Créés pour l’événement, ils ne sont pas vendus dans le commerce… Mais, on peut croiser les doigts pour que ça le devienne !

produits dérivés N&N 1produits dérivés N&N 2

produits dérivés N&N 4produits dérivés N&N 5

© Les fourmis rouges

***

Maison d’édition: Les fourmis rouges

Année de parution: 2016

Prix: 14 euros

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s