Poussin vert

Poussin vert couv

La plupart du temps, les comptines pour enfants sont à prendre au premier degré. Néanmoins, certaines peuvent avoir des connotations sexuelles (Au clair de la lune, Il court le furet, Nous n’irons plus au bois) et d’autres sont complètement absurdes comme Une souris verte. Beaucoup ont cherché une explication à cette dernière dont le titre est pour le moins étrange. La seule chose dont on est sûr, c’est qu’elle remonte à plusieurs siècles et qu’elle possède plusieurs variantes de fin… Je vous épargne tous les détails, mais il y a la justification ésotérique, l’historique et celle qui choisit tout simplement l’absurde. C’est cette dernière version que je préfère retenir !

D’ailleurs, je ne suis pas la seule puisque Marie-Hélène Lafond et Gwenaëlle Doumont ont décidé de jouer avec l’absurdité de cette célèbre chanson enfantine. Dans Poussin vert, un petit malin entonne la comptine devant non pas une souris mais un poussin (vert): « Un poussin vert qui courait dans l’heeeeeerbe ! » Très vexé, le poussin refuse cette association et s’énerve. Le petit garçon, loin d’être impressionné, décide de continuer à l’asticoter (petite parenthèse: ouvrez bien les yeux, les asticots sont très présents dans cet album) en poursuivant la chanson. Mais, comment faire pour attraper par la queue un poussin… qui n’en possède pas ? Et où trouver des messieurs ? Bref, il y a une bonne dose de questions laissées sans réponse pour ce petit rouquin qui prend les paroles d’Une souris verte au pied de la lettre…

Pour l’eau et l’huile, c’est moins compliqué surtout quand une baraque à frites se profile à l’horizon. Ce détail est amusant car quand on suit l’illustratrice Gwenaëlle Doumont sur les réseaux sociaux, on connaît son goût, que dis-je sa passion pour les frites ! Bon, revenons à nos moutons ou plutôt à nos escargots qui s’enfuient aussi vite qu’ils le peuvent… ne souhaitant pas être mêlés à cette drôle d’histoire. Mais, trop tard pour certains…

Si vous voulez savoir si la métamorphose poussin/escargot a bien eu lieu, si une souris verte (LA grande absente) a enfin fait son apparition ou encore autre chose, il faudra lire Poussin vert. Croyez-moi, vous ne le regretterez pas !

PlanchePoussin4RVB-600x352

© Marie-Hélène Lafond et Gwenaëlle Doumont pour La Palissade

Le texte est drôle, en décalage permanent avec les comptines de l’enfance tellement entendues… Et l’auteur Marie-Hélène Lafond ne s’arrête pas à Une souris verte, il est aussi question de la chanson Jeu de la barbichette ainsi que Promenons-nous dans les bois (ou Loup y es-tu ?). Tout est amené avec intelligence et les enfants qui connaissent bien ces comptines s’amusent des mises en scène imaginées dans le livre. L’enchaînement narratif est bien pensé et la lecture très fluide: le texte s’entremêle aux images (en haut, au milieu, à l’encre, au crayon) bref il y a une liberté maîtrisée absolument séduisante. Quant à la fin, elle est irrésistible !

Gwenaëlle Doumont nous livre (comme à son habitude) des illustrations d’une fraîcheur incomparable. Des crayons de couleur, un air bucolique, des tons clairs et le tout est enveloppé d’une douceur malicieuse. Beaucoup de détails à regarder partout en plus de l’action principale. De plus, le décor s’étoffe au fur et à mesure que l’on progresse dans l’histoire: d’abord assez épuré avec beaucoup de blanc dans la page, le paysage s’épaissit jusqu’au point culminant de la forêt profonde qui remplit entièrement l’espace. Cette surenchère est utilisée pour montrer comment, après un petit jeu plutôt innocent à la base, l’effronté va se retrouver pris au piège. Dans un monde qui n’est pas le sien, l’enfant va subir la (douce) revanche des animaux qui ne supportent plus d’être tourmentés par ce sale gosse…

CONCOURS

Grâce aux éditions La Palissade, je vous propose de gagner un exemplaire de Poussin vert. Pour jouer, laissez-moi un commentaire suite à cette chronique ou rdv sur ma page Facebook (Delphine Monteil) !

***

Maison d’édition: La Palissade

Année de publication: 2016

Prix: 12,90 euros

2 réflexions sur “Poussin vert

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s