Premier matin

image

© Fleur Oury pour Les fourmis rouges

À PARAÎTRE le 20/08

Dans Premier matin de Fleur Oury, c’est la rentrée des classes pour Petit Ours et il est inquiet… à propos de son cartable, de la maîtresse et de ses futurs camarades. Heureusement que Grand Ours est là pour apaiser toutes ses petites appréhensions !

Sur le chemin de l’école en traversant la forêt, Grand Ours lui explique que l’école est un formidable endroit pour apprendre à peindre, jouer, lire et grandir. Que de découvertes passionnantes attendent Petit Ours ! C’est presque le début d’une nouvelle vie, le premier matin d’une grande aventure…

Au fil des pages, on sent bien que la nature a une place de choix dans l’univers de l’auteur. D’ailleurs, elle porte bien son prénom car, Fleur parmi les fleurs, elle nous offre des magnifiques illustrations de végétation faites au feutre. Très coloré, luxuriant et lumineux, le monde de la forêt que nous propose Fleur Oury s’inscrit dans la même veine artistique que celui de Mélanie Rutten et Kitty Crowther.

Au niveau des illustrations, les animaux ne sont pas en reste et il n’est pas question uniquement d’ours mais aussi de lapins, d’écureuils, de renards, etc. qui viennent compléter le tableau et sont tout aussi réussis. Mais, tout de même, je trouve que la fourrure des ours est particulièrement réussie et si elle semble avoir l’aspect d’un coloriage d’enfant au feutre, le dessin est au contraire le fruit d’une grande précision et d’une maîtrise technique car il offre au pelage des ours un aspect particulièrement doux et réaliste, restituant les jeux de lumière sur la fourrure.

C’est donc la rentrée des classes dans la forêt et on voit tous les animaux sortir des fourrés ou des arbres pour rejoindre l’école où la maîtresse chouette est prête à accueillir tous ses élèves, les ailes déployées. Et n’est-ce pas pratique pour une maîtresse de pouvoir tourner sa tête presque entièrement pour surveiller sa classe ? Avoir des yeux derrière le dos, le rêve de tout enseignant… Ce n’est d’ailleurs pas un choix anodin d’avoir choisi la chouette pour faire la classe puisque depuis l’Antiquité, la chouette est le symbole de la connaissance, du savoir. Elle a aussi été désignée comme déesse fictive de la classe préparatoire khâgne, du nom latin Vara.

Premier matin est une histoire simple qui trouve sa force dans des détails forts. Par exemple: à aucun moment, il n’est précisé si Grand Ours est le père ou la mère… c’est juste un adulte, un grand qui guide un plus jeune. Petit Ours est roulé en boule et dissimulé sous des fougères sur la première image alors que sur la dernière, il est debout discutant avec ses petits camarades. Le petit prend son envol dans cet album plein de promesses. Bref, Premier matin est le livre idéal pour un enfant rentrant à la maternelle au mois de septembre. C’est un album d’apprentissage traité de façon tendre et poétique.

Si Petit ours découvre l’école, Fleur Oury fait elle aussi sa rentrée. Avec Premier matin, elle entre dans la littérature jeunesse. Pour découvrir le travail de cette jeune auteur illustratrice, n’hésitez pas à faire un tour sur son blog. C’est par ICI.

Et pour information, l’auteur dédicacera Premier matin le samedi 5 septembre:

  • à 11 heures à la librairie Texture (Paris 19e);
  • à 16 heures à la librairie Millepages (Vincennes).

***

Maison d’édition: Les fourmis rouges

Année de publication: 2015

Prix: 14 euros

Une réflexion sur “Premier matin

  1. Pingback: Même plus peur | Pour se pencher sur la littérature jeunesse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s