Gamine et son Roi

gamineroi

À PARAÎTRE LE 06/05

Depuis la naissance de sa fille, le roi se fait du souci pour sa gamine. Submergé par un trop-plein d’amour et très inquiet, il considère sa fille comme un petit joyau à chérir et à protéger de tout, absolument tout.

Il se dévoue donc entièrement à sa fille, son monde ne tourne plus qu’autour d’elle. Gamine ne doit connaître aucun désagrément du plus petit (elle ne doit jamais avoir faim, froid ou trop chaud) au plus grand (son père voudrait lui épargner la moindre blessure ou cauchemar et les problèmes en général).

Le roi son père anticipe toutes ses envies et Gamine est mise sous cloche dans sa gigantesque cage dorée ! Contrainte de rester dans le château familial, l’enfant grandit aux côtés de son père et des domestiques sans rien connaître du monde extérieur. Mais, un jour, Gamine est atteinte de quelque chose contre lequel son père ne peut rien: elle s’ennuie. Alors du haut de ses cinq ans, elle décide de franchir la grille du château et de partir à la découverte de la vie, la vraie vie !

Hasard de mes lectures croisées, je viens de terminer Catherine Certitude et au-delà du duo père-fille, la volonté d’indépendance de la part de Gamine fait écho à une phrase récurrente dans le texte de Modiano: « À nous deux, Madame la vie ! » Si vous n’avez pas encore lu ce livre, je vous le recommande vivement !

catherinecertitude

Comme je vous le disais, Gamine ose désobéir aux diktats paternels et là voilà seule dans les rues. Elle découvre la ville, les gens, les petites choses du quotidien et forcément, elle se régale ! Elle qui était en mal de sensations, elle est servie et cette escapade lui donne envie de recommencer mais… avec son père.

Cet album m’a aussi fait penser à un conte des frères Grimm: Conte de celui qui s’en alla pour connaître la peur. Le garçon de ce conte (tout comme Gamine) n’a jamais connu la peur et part à la recherche du frisson. Les enfants aiment se frotter un peu à la peur, c’est là que la littérature jeunesse intervient et remplit tout à fait cette fonction…

La liberté est un thème très souvent abordé dans les ouvrages pour enfants et pour cause, c’est une étape essentielle pour les petits et leurs parents. Ici, on se moque gentiment de la figure du père surprotecteur, stressé et le message est très clair: un enfant ne peut pas se contenter de ses parents et les petites séparations préparent à la grande. Et oui, les enfants finissent par quitter le nid ou le château… Le résultat est le même.

Cet album est signé Séverine Vidal, auteur de talent très prolifique, et Claire Le Meil, une jeune illustratrice qui aime construire des univers très riches (il n’y a qu’à voir son premier livre pour la jeunesse: Paris la nuit, Milan, 2014). Laissez-vous emporter par les détails de chaque illustration !

Gamine et son Roi est un album de qualité qui s’ajoute à l’excellent catalogue des éditions Sarbacane.

***

Maison d’édition: Sarbacane

Année de publication: 2015

Prix: 14, 90 euros

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s