Les Théories de Suzie

Suzy

NOUVEAUTÉ

Je ne sais pas si la couverture de ce livre vous fera le même effet qu’à moi, mais en ce qui me concerne, j’ai été immédiatement séduite par la couleur rouge, le prénom rétro et la petite fille adorable qu’on devine malicieuse. Bref, une fois ce livre en main, impossible de le reposer.
Et en plus de la couverture alléchante, ce petit album est signé par un trio gagnant de valeurs sûres: auteur/illustrateur/maison d’édition.

L’auteur Eric Chevillard, en plus de ses nombreux succès dans la littérature générale, a publié son premier album jeunesse La Ménagerie d’Agathe (en faisant l’inventaire des jouets de sa fille Agathe) illustré par Frédéric Rébéna et publié chez Hélium en 2013.

Jean-François Martin, l’illustrateur, a une identité graphique très forte comme nous avons déjà pu le voir dans La Mémoire de l’éléphant, publié chez Hélium en 2012. Pour Les Théories de Suzy, quatre couleurs (noir, blanc, bleu et rouge) et sous la forme d’un manuel de sciences naturelles, 25 figures-illustrations travaillées revendiquant un aspect rétro.

Quant à la maison d’édition Hélium fondée en 2008, elle est réellement devenue une référence de qualité offrant des albums beaux, intelligents et originaux.

Maintenant, voyons ce qu’il y a dedans…
L’idée de base est simple (comme souvent dans les bons album jeunesse): Suzy nous livre ses petites vérités sur ce qui l’entoure, le tout avec poésie, une imagination débordante mais aussi du bon sens, bref une logique enfantine déconcertante et drôle. Sa curiosité souhaite à tout prix être assouvie, il y a tellement de choses étranges dans ce monde…
Ces théories amuseront petits et grands. Et chez les parents, les idées de Suzy feront écho à celles qu’ils avaient eux-mêmes étant enfants ou aux « perles » de leurs propres enfants.
Dans mon cas, mon fils, à l’âge de 3 ans, comme énormément d’enfants, avait pris la fâcheuse habitude de ramasser tout ce qu’il trouvait par terre notamment les cailloux. Et il avait décrété que les petits cailloux se trouvant dans les flaques d’eau s’appelaient des « flaquins », adorable néologisme que son père et moi-même avons tout naturellement adopté.
Pour en revenir à Suzy, le texte et les illustrations sont magnifiques alors n’hésitez pas à vous procurer cet album !

Maison d’édition: Hélium
Année de publication: 2015
Prix: 13,90 euros

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s